Cinéma​ en ligne | IFcinéma à la carte

 
Découvrez notre sélection de films musicaux !

Pour célébrer la fête de la musique, l’Institut français vous propose de découvrir et redécouvrir dans le cadre de son programme « IFcinéma à la carte » une sélection de films en ligne ! Découvrez les 7 films musicaux (soient quatre longs métrages et trois courts métrages) sélectionnés pour cette occasion. Ils sont disponibles en streaming gratuitement  du 10 juin au 10 juillet.

▶️ Pour visionner les films, suivez ce lien.

« French Wave » de Julian Starke (2017)

A travers les témoignages des artistes emblématiques d’hier et d’aujourd’hui, de France et d’ailleurs, French Waves raconte une histoire de la musique électronique française du point de vue de la jeune génération. Il met en lumière les racines américaines, les raves illégales et le phénomène French Touch, ce courant musical dont le rôle a été déterminant pour la reconnaissance des musiques électroniques dans le monde. Mais surtout, le film raconte comment la nouvelle vague d’artistes français d’aujourd’hui s’approprie cet héritage. Voir la bande annonce !

——————–

« Chante ton bac d’abord » de David André (2013)

Chante ton bac d’abord raconte l’histoire tumultueuse d’une bande de copains de Boulogne-sur-Mer, une ville durement touchée par la crise. Un an entre rêves et désillusion. Imaginées par ces adolescents issus du monde ouvrier ou de la classe moyenne, des chansons font basculer le réel dans la poésie, le rire et l’émotion. Voir la bande annonce !

——————–

« Quand les mains murmurent » de Thierry Augé (2012)

Dans la classe d’initiation à la direction d’orchestre du Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, dix étudiants suivent l’enseignement de leur professeur, passionné et chaleureux. Des premiers gestes maladroits au face à face avec l’orchestre symphonique. Voir la bande annonce !

——————–

« Violetta » de Julie Deliquet (2020)

À la croisée des couloirs labyrinthiques de l’Opéra Bastille et de l’hôpital Gustave-Roussy de Villejuif, deux trajectoires d’actrices au seuil d’incarner la maladie. Jouant des ressemblances entre les deux espace-temps, et du trouble quant à ce qui tient de la fiction ou de la réalité, violence et passion des sentiments des deux femmes vont si bien se mêler qu’elles témoigneront de différents rapports au tragique et à la représentation. Voir la bande annonce !

——————–

« Les Divas du Taguerabt » de Karim Moussaoui (2020)

Pour consolider sa coopération économique avec l’Algérie, la Chine offre à la ville d’Alger un coûteux opéra. Si l’opéra ouvre ses portes en 2016, l’Algérie reste très éloignée de cette forme d’expression et n’a pas les ressources nécessaires pour entretenir et faire vivre cette salle de mille quatre cents places. Karim Moussaoui s’interroge sur ce que serait un opéra dans la culture musicale algérienne. Accompagné de son équipe de tournage, il part dans le désert à la recherche des mystérieuses divas du Taguerabt. Voir la bande annonce !

——————–

« Sur les chemins de la rumba » de David-Pierre Fila (2014)

Ce film nous entraîne à travers les côtes africaines, du bassin du Congo, de Cuba, de l’Equateur, en Côte d’Ivoire, dans un voyage, trempé de notes familières, toutes désireuses de fondre l’essence de cet art musical africain avec un regard et des rythmes issus du Bassin du Congo, en somme des sources qui lui ont donné sa forme et son âme. Voir la bande annonce !

——————–

« Vers le silence » de Jean-Stéphane Bron (2018)

Après la sortie au cinéma du film-documentaire « L’Opéra » en avril 2017, le réalisateur Jean-Stéphane Bron a suivi le Directeur musical de l’Opéra de Paris, Philippe Jordan, et l’Orchestre de l’Opéra de Paris dans le cadre des répétitions de la Symphonie n°9 de Gustav Mahler dont l’interprétation repose paradoxalement sur… le silence. Voir la bande annonce !

——————–

Related post