Institut français du Cambodge
Les portraits du Studio Images | Sayon Soun Les portraits du Studio Images | Sayon Soun
Crédit photo : Sayon Soun Découvrez les étudiants du Studio Images, l’école de photographie de l’IFC, à travers notre série de portraits et d’interviews. Nos... Les portraits du Studio Images | Sayon Soun
Crédit photo : Sayon Soun

Découvrez les étudiants du Studio Images, l’école de photographie de l’IFC, à travers notre série de portraits et d’interviews. Nos jeunes talents étudient tout au long de l’année avec Philippe Bataillard, photographe français et directeur du Studio. Des résidences sont aussi organisées avec les étudiants et des photographes professionnels venus du monde entier.

Du 11 Août au 1 er septembre, la photographe française Chantal Stoman mènera la dernière résidence en date qui se terminera par le vernissage de l’exposition « Une ville la nuit » le 1er septembre à 18h30.

Voici le portrait de Sayon Soun, étudiant au Studio Images :

  • Quand as-tu commencé à t’intéresser à la photographie ?

J’ai commencé à m’intéresser à la photo en 2008, lorsque j’ai emprunté l’appareil photo de mon grand frère et que j’ai pris mon premier cliché. Ma passion n’a cessé de grandir depuis, et en 2011, j’ai pu m’offrir mon propre appareil photo. Depuis ce moment-là, j’ai commencé à faire mes propres recherches et appris la photo en autodidacte.

  • D’où te viens cette passion ?

Mon père est peintre et je pense que c’est en moi. Je me suis découvert une passion pour l’art très tôt. J’ai suivi une école d’art pendant un an et plusieurs années après j’ai  été naturellement attiré par la photographie. La photographie est l’art de capturer un objet. Ce qui m’anime en tant que photographe est la beauté intérieure du sujet. Je suis passionnée par la collecte et la préservation de la mémoire, que je chéris comme un trésor immuable.

  • Que préfères-tu photographier ? Es-tu spécialisé sur un sujet ou un thème en particulier ?

J’avais l’habitude de beaucoup voyager en province et de photographier les gens et les paysages. Mais à mesure que mes compétences se sont accrues, j’ai opté pour des travaux plus compliqués. J’aime créer des séries qui racontent des histoires ou choisir un thème en particulier. Je suis aussi spécialiste de la photo conceptuelle et documentaire. En ce moment je travaille sur une série spécifique que j’espère pouvoir montrer au public un jour.

  • Qui sont tes photographes préférés, ceux dont tu admires/apprécies le travail ?

J’aime le travail de Steve McCurry, un photojournaliste et notamment son portrait « Afghan Girl ». J’aime aussi le travail « Genesis : Photographs » du photojournaliste Sebastian Salgado, une série documentaire sur les communautés à travers le monde. Et aussi, Jerry Uelsmann, qui réalise des photos composites avec de multiples négatifs et un vaste travail en chambre noire.

  • Quel est ton meilleur souvenir du Studio Images ? 

Mon meilleur souvenir est certainement d’avoir eu l’opportunité de travailler avec des photographes professionnels et d’avoir été formé et guidé par un professeur passionné. Ils ont été d’une telle aide pour nous.

  • Qu’as-tu appris grâce au Studio Images ? (Et grâce à ta formation, que fais-tu toujours maintenant lorsque tu photographies ?)

J’aimerai remercier mes professeurs et tous ceux qui ont donné de leur temps pour nous enseigner leur technique, qui ont travaillé avec nous sans relâche et qui ont donné de leur personne pour nous pousser vers le haut. A partir de maintenant, chaque fois que je vais photographier, je me rappellerais toujours que le Studio Images fut le lieu où ma passion pour la photo est devenue réalité.

Merci beaucoup !