Institut français du Cambodge
Conférence | Les tatouages rituels du Cambodge Conférence | Les tatouages rituels du Cambodge
Samedi 6 février 2016 à 15h Conférence | Les tatouages rituels du Cambodge

Les tatouages rituels du Cambodge

Conférence d’Olivier de Bernon, précédée de la projection du documentaire « Le corps du texte, Tatouages rituels du Cambodge », un film de Olivier de Bernon et Olivier Delpoux (1998, production EFEO/CCF de Phnom Penh)

En complément de l’exposition Corps paré, corps transformé

Au Cambodge, les tatouages rituels prennent la forme de texte, impossibles cependant à traduire car ils sont exprimés de façon syncopée : jeux de syllabes (mantra), rinceaux de lettres (yantra), formules abstraites (paritta), etc. Ils ne sont pas liés à l’esthétique du corps, mais à la recherche des pouvoirs efficaces que leur confèrent les rituels pratiqués à l’ombre des pagodes, alors même que la haute hiérarchie bouddhique de Phnom Penh en interdit pourtant la pratique depuis plus d’un siècle.

Olivier de Bernon, Directeur d’Étude à l’École française d’Extrême-Orient, Conservateur général du Patrimoine, ancien président du musée Guimet à Paris, dirige depuis 1990 à Phnom Penh le Fonds pour l’Édition des Manuscrits du Cambodge (FEMC) dont la mission est la préservation et l’étude des textes manuscrits conservés dans les bibliothèques monastiques du Cambodge.

Les tatouages rituels du Cambodge
Conférence d’Olivier de Bernon, précédée de la projection du documentaire « Le corps du texte, Tatouages rituels du Cambodge »
Samedi 6 février 2016 à 15h00 au Cinéma de l’Institut français | Entrée libre, dans la limite des places disponibles
En français, avec traduction simultanée en khmer et en anglais